Accueil » Article » Compétence Eau potable et assainissement

Compétence Eau potable et assainissement

Plaque assainissement CCEPC

L’eau est une denrée indispensable à toute forme de vie mais aussi précieuse… Pour que nous puissions la consommer quotidiennement, deux étapes sont nécessaires : 

  • le captage, le traitement et la distribution d’eau potable ; 
  • la collecte et le traitement des eaux usées (assainissement).

C’est la CCEPC qui assure les services de l’eau potable et de l’assainissement. En effet, elle est garante de la qualité de l’eau  livrée dans chaque habitation mais également de l’eau restituée au milieu naturel.

Le service de l’eau potable 

Le système d’adduction d’eau potable de la Communauté de Communes est constitué de : 

  • 9 captages d’eau ; 
  • 2 stations de traitement de l’eau, celle des Buzons à Moslins et celle de Belle-Noue à Epernay.
    Ce dernier équipement, de 7,8 millions d’euros, protège les abonnés contre toutes pollutions accidentelles grâce à une filtration au charbon actif suivie d’une chloration. 
  • 30 réservoirs soit 19 262 m3 de stockage. Le dernier ouvrage en date est le réservoir de stockage « Les Sources ». 
    D’une capacité de 3 000 m3, il a été construit en 2014 pour un coût de 2,2 millions d’euros. 
  • Plus de 300 km de canalisations permettant de desservir en eau potable les 39 000 habitants de la CCEPC. 

Le service de l’assainissement 

Après utilisation, les eaux sont dites « usées » et suivent un circuit de traitement afin d’être dépolluées. Sur le territoire communautaire, le système d’assainissement est constitué de plus de 350 km de canalisations et de 6 stations d’épuration qui rejettent, in fine, des eaux traitées dans la nature. 

Ainsi, plus de 5 millions de m3 d’eaux usées, domestiques ou industrielles, sont collectées et traitées par les stations d’épuration communautaires chaque année. Celles d’Epernay-Mardeuil, d’Avize, de Grauves et de Cramant ont été dimensionnées afin de pouvoir également accueillir les effluents de la profession vinicole en période de vendange. L’investissement pour réaliser ces équipements s’est élevé à 37 millions d’euros. Ces équipements sont tous récents et à la pointe de la technologie. Ils garantissent ainsi le milieu naturel de tout risque de pollution. La station d’épuration d’Epernay-Mardeuil intègre notamment un équipement unique en France et en Europe qui traite les boues par le procédé d'Oxydation par Voie Humide. Les stations d’épuration de Moussy et Vinay ont également été intégrées au service d’assainissement lors de l’extension du périmètre de la Communauté de communes. 

Galerie : 
Pose de canalisations au réservoir d’eau «Les Sources»
Station d’épuration d’Epernay - Mardeuil
Le cycle de l'eau sur le territoire de la CCEPC
Zoom : 

Radio-relève des compteurs d'eau

La CCEPC a fait le choix de la radio-relève des compteurs d’eau depuis 2006 afin :

  • d’être plus performante sur la détection des fuites ;
  • de réaliser les relevés de compteur sans déranger les abonnés ;
  • et de facturer la consommation d’eau au réel.

Elle faisait alors partie des toutes premières collectivités de France, après Paris et Metz, à choisir ce concept innovant. Au total, 13 789 foyers sont d’ores et déjà équipés de la radio-relève sur le territoire.
Si vous en êtes équipés, pensez à créer votre espace client sur http://www.service-client.veoliaeau.fr